Couper les liens toxiques : relations

couper les liens toxiques

Couper les liens toxiques: relations

Tu es dans une relation qui te vide de ton énergie et t’affecte négativement? Tu ne cesses de penser à une personne et cela t’empêche d’être en paix avec toi-même? Il est peut-être temps de couper les liens toxiques et d’attachement avec la personne et la situation. C’est un processus plus ou moins long selon chaque personne, et le lien spécifique entretenu. Mais une chose est sûre: il est possible d’en venir à bout !

En listant cet article, vous apprendrez ce que sont les liens toxiques, et pourquoi les couper. Je vous expliquerais également ce que vous pouvez faire dès aujourd’hui pour cela, et vous détacher progressivement.


Qu’est ce que des liens toxiques?

Définition

Tout d’abord, des liens toxiques sont tous liens qui vous affectent négativement. Et ce, que ce soit dans une relation avec un membre de votre famille, un ami. Ou bien un collègue de travail, ou encore un partenaire amoureux.

Les liens subtils aliénants

Effectivement, sur le plan subtil, on parle aussi des liens karmiques et des liens éthériques. Il s’agit là de liens énergétiques, qui ne sont pas forcément tangibles. Mais ils peuvent aussi nous affecter sur le plan relationnel sous forme de phénomène difficilement intelligible. Je ne m’étendrais pas trop sur le sujet afin de respecter les croyances de chacun. L’important est de comprendre que ces liens peuvent aussi être « coupés » et transformés. Ceci provoquant souvent une sensation d’allégement, et plus de fluidité dans la relation.

Les relations humaines

De toute évidence, elles font partie de nos vies : avec les autres, notre environnement, nous-même… Les maintenir saines et harmonieuses est important pour se sentir en paix. Mais selon nos schémas de fonctionnement intégré depuis petit, cela n’est pas toujours évident. La bonne nouvelle, c’est que cela s’apprend! Cependant, il faut oser aller regarder en soi, observer ses comportements et commencer à conscientiser.

Pourquoi j’attire des personnes toxiques?

En effet, si ce schéma revient dans ta vie, ce n’est pas anodin. Diverses raisons sont possibles :

  • Croyances familiales et mémoires transgénérationnelles à l’origine de schémas comportementaux
  • Certaines de tes caractéristiques de personnalité (trop gentil, éviter le conflit, besoin d’aider)
  • Pensées obsessionnelles, comportements addictifs

Travailler avec un thérapeute sur tes comportements et tes croyances permettra de te libérer d’anciennes mémoires.


Reconnaître les relations toxiques

Notons qu’il y a plusieurs types de relations toxiques. Par exemple, un frère ou une soeur profondément malade ou dépressive ou un parent manipulateur. Mais encore, un partenaire qui vous éloigne de vos amis, un ami qui se comporte de façon agressive. Ou un collègue qui vous fait du chantage affectif.

Savoir si une relation est toxique pour vous

  • Se sentir mal, inconfortable en présence de cette personne
  • Avoir la sensation de ne plus être soi-même, perdre en confiance en vous
  • Vous êtes fatigué après l’avoir vu
  • Vous êtes obsédé par cette personne et ne cessez pas de penser à elle

Comportements d’une personne toxique

  • Négative, juge beaucoup
  • Intrusive, et chercher à vous contrôler
  • Colérique, égocentrique, menteuse
  • Aime prendre (temps, attention..) mais donne rarement

Attention, toute personne toxique pour vous n’est pas nécessairement un manipulateur, ou une mauvaise personne. C’est avant tout une personne en souffrance. Et j’ajouterais possiblement en déséquilibre physiologique et psycho émotionnel. Cela n’excuse pas un comportement, et n’exclus pas la nécessité de s’en éloigner! En revanche, prenez garde à rester dans le contrôle de vous-même. Et ce, afin de ne pas nourrir cette relation négative avec de la colère.

Mais si c’est un comportement récent et anormal pour cette personne, diriger la avec bienveillance vers un professionnel. Présenter plutôt votre inquiétude d’un soucis physiologique ou physique lié au stress. Ce sera probablement plus facile à accepter. On évitera le « tu devrais voir un psy », rester dans la communication bien veillante, de grâce!

-> Lire l’article sur la communication bienveillante: « Comment communiquer ses besoins« 


Pourquoi mettre un terme aux relations toxiques?

Que cela soit lié à une personne ou des pensées obsessionnelles, cela affecte votre santé sur le long terme.

Stress physique

Premièrement, une relation toxique génère un stress et perturbe votre équilibre. Et plus le stress est grand, plus cela affecte votre corps physiquement et physiologiquement. Le corps va avoir de plus en plus de mal à gérer le stress et maintenir son équilibre homéostatique. De ce fait, de nombreux symptômes peuvent apparaître, selon les personnes. Tel qu’une grande fatigue, des problèmes de sommeils chronique, des troubles digestifs. Ou encore de tensions musculaires et maux de dos et de tête.

Stress psychique et émotionnel

Deuxièmement, une relation toxique peut mettre à rude épreuve votre confiance en vous. Jusqu’à vous faire douter de vos qualités, voir votre amour propre descendre en flèche…


Comment couper les liens toxiques ?

Après avoir identifié des liens toxiques, il y a quelques comportements à changer. Car si tu n’as pas le pouvoir de changer l’autre, tu as la capacité de transformer ton attitude. Et aussi, de changer de perspectives. Il est primordial d’apprendre à prendre sa place et gagner en confiance.

En effet, iI y a certaines actions simples que nous pouvons mettre en oeuvre pour transformer nos relations toxiques. Néanmoins, traiter le fond du problème est plus complexe. Car ce qui n’est pas résolu à la source tend à revenir. C’est ce que l’on appelle un schéma comportemental.

En réalité, on ne coupe pas des liens toxiques, on transforme. Notamment nos perspectives, et nos comportements. Et cela impact positivement notre entourage! Car changer la façon de réagir à une situation change forcément la réponse des personnages impliqués.

Rien ne se perdrien ne se créetout se transforme 

Antoine Lavoisier

1. Prendre de la distance physiquement

Avec un parent, un ami proche

Si vous le pouvez, éviter de voir la personne. Soyez clair, même si vous savez que la personne peut être touchée par cette décision. Cela n’est pas forcément une coupure définitive, mais elle est parfois nécessaire pour vous protéger. Prendre du recul permet parfois de sauver une relation future, notamment lorsque c’est un parent.

Suivant le context et les enjeux, il n’est pas toujours possible de prendre immédiatement de la distance avec le/la concerné(e). Ou encore, de quitter la situation qui nous affecte négativement. Une transition est parfois nécessaire, et elle doit être pensé et se préparer posément. Par exemple, lorsqu’un visa est en jeu, une garde d’enfant, un partenaire de business. Restez confiant : une étape après l’autre. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous accompagner dans vos démarches.

Liens toxiques avec un collègue de travail

Restez professionnel, et garder les échanges au stricte minimum. N’offrez plus votre oreille attentive au confidence de cette personne. Être bienveillant et à l’écoute sont des qualités. Mais apprenez à offrir cette écoute aux personnes responsables, prête à accueillir avec humilité. Vous n’êtes pas là pour sauver le monde: pensez à vous. C’est au contraire un cadeau pour vous, et pour la personne qui suivra son chemin d’évolution.

Avec un partenaire de vie, ou partenaire amoureux

Il est parfois compliqué de s’éloigner lorsqu’il s’agit d’un partenaire amoureux. D’une part, il peut y avoir l’attachement affectif (ou une dépendance). D’autre part, il peut y avoir d’autres enjeux tels que des enfants. Rien n’est impossible, mais cela demande plus d’organisation en amont voire de négociation.

Parfois, il est difficile de s’éloigner. Car nous ne sommes pas allés au bout de la relation et de ce qu’elle a à nous enseigner. Et ce, même s’il s’agit d’une personne toxique. Les choses fonctionnent ainsi : on ne peut pas toujours agir en force et contre ses résistances. Jusqu’au jour où c’est une évidence, on se sent prêt à prendre une décision juste pour soi. Faites vous accompagner par un thérapeute pour passer le cap et ne plus attirer de relation nocive dans votre vie.

2. Cesser d’être trop gentil

Apprends à poser tes limites, et dire non pour te respecter toi. Il est important de t’écouter plus, afin d’être en mesure de reconnaître ce qui est juste pour toi. L’être humain est ainsi : chacun agi de façon à combler ses propre besoins. Dans le relationnel, cela est juste lorsque deux besoins se rencontrent de façon équilibrées. Mais personne n’a à utiliser l’autre pour se faire, encore moins sans gratitude.

Être serviable et gentil peut être une qualité. Mais l’être trop, c’est t’oublier. Ne fais jamais rien à ton propre détriment ! C’est le principe du masque d’oxygène dans l’avion. L’adulte le met avant l’enfant pour ainsi être en mesure de lui venir en aide. On ne peut aider l’autre que lorsque l’on est en mesure de s’aider soi-même.

Cela te semble trop difficile? Je te recommande d’identifier la peur qui t’empêche de prendre position.

3. Rester calme, et ne pas prendre les choses pour soi

Respirer, et n’entre ni dans le jeu de l’autre, ni dans la réalité que tu pourrais te créer toi (avec tout discours intérieur). Essayer plutôt de faire le vide en toi, et observe ce qui se joue. En somme, prendre de la distance pour y voir plus clair. C’est riche en enseignement.

Lorsque l’autre attaque en disant « tu… » dis toi dans ta tête qu’il veut dire « je… ». Ne prends pas pour toi ce qui est dit. Soit attentif au vocabulaire de l’autre: tu en saurais plus sur lui ainsi que ce qu’il veut bien t’en dire.

4. Observer ses comportements, augmenter son amour de soi

Un comportement ne définit pas qui nous sommes, et peut être changé. T’observer te permettra de conscientiser, transformer, et gagner en confiance en toi. Si tu ne peux contrôler l’autre, tu peux te changer toi ! Tu possèdes un potentiel incroyable et tu ignores certainement. Car des talents, nous en avons tous!

Mais augmenter son estime de soi n’est pas toujours facile. Il est alors recommandé de ne surtout pas s’isoler et faire appel au service d’un thérapeute.

5. Bonhomme allumette

Prenez une feuille, un crayon, des ciseaux.

  • Dessiner vous à gauche de la feuille, et l’autre à droite de la feuille en bonhomme bâton. Écrivez les prénoms dessous.
  • Entourer chaque personne d’un cercle de lumière avec des rayons pour le symboliser.
  • Entourer les deux personnes avec leur cercle par un grand cercle de lumière.
  • Dessiner les 7 chakra de chaque bonhomme, et les relier chacun par un trait.
  • Couper la feuille en deux. Séparer les deux bouts, et regarder les un instant.

C’est une façon de laisser intégrer à votre cerveau qu’il s’agit de deux entités différentes. Et qu’aucun lien d’attachement ne vous relie.

Refaire ce processus autant que nécessaire.

6. Couper les liens toxiques et aliénants

Thérapie Reiki

Tu peux faire appel à un thérapeute reiki pour t’aider à le faire. Cette pratique est très efficace et te permet de récupérer ton énergie, et te libérer de l’emprise de l’autre. Mais chaque fois que tu nourris la relations (même par tes pensées) tu nourris les liens, et il faut recommencer. Dès la formation Reiki de niveau 2, je t’apprends à agir sur les liens aliénants.

Thérapie psychocoporelle

Cependant, les choses sont parfois plus complexes qu’il n’y parait… Effectuer une coupure énergétique est très efficace lorsqu’il s’agit de couper des liens toxiques dans le cas d’une relation. Mais pour le cas des pensées obsessionnelles, un travail thérapeutique traitant le psychologique et l’émotionnel est nécessaire.

7. Consulter un thérapeute

Cause originelle

Un comportement a toujours une raison d’être pour la personne, et une cause originelle. Pour trouver la mémoire à l’origine de tout blocage il faut parfois creuser en profondeur. Et c’est uniquement en libérant l’origine qu’on peut transformer un comportement. Ou faire en sorte qu’un schéma ne se répète plus.

C’est le travail que je te propose de faire ensemble en kinésiologie, et ce en passant par le corps et le mental.

Méthodes thérapeutiques

Pour libérer les stress émotionnels et changer des schémas comportementaux, j’utilise la méthode d’intégration cérébrale : 3 concepts en 1. Cette dernière fonctionne merveilleusement bien avec l’emdr, dans le cas où la mémoire à l’origine est traumatique par exemple. En kinésiologie, on appelle ce procédé « reprogrammation cérébrale par mouvements oculaires ».

En présentiel, je vais pouvoir travailler sur le langage somatiques du corps. Notamment, pour libérer les mémoires tissulaires et les fascias qui sont sensibles aux stress. C’est similaire à l’osthéopathie tissulaire et cranio sacré (rappelons que la kinésiologie vient de la chiropractie, version américaine de l’osthéopathie). En ligne, je te montre des points d’acupressure provenant du shiatsu (do-in) et de la médecine traditionnelle chinoise. Ainsi, on peut tout de même agir sur les tissus et les organes.


En conclusion, si couper des liens toxiques est assez simple et rapide, sortir d’une relation toxique n’est pas si facile. De même pour en finir avec des pensées obsessionnelles. La durée du travail thérapeutique dépend de plusieurs facteurs. Car nous partons d’où vous en êtes aujourd’hui, placé dans un contexte. Mais ce qui est sûr, c’est que j’ai vu de nombreuses personnes ont réussi à dépasser ces épreuves avec succès. Vous aussi vous le pouvez, car ensemble tout est possible!


Aides un ami :

Partage cet article sur SNS !

Si tu as des questions, poses les en commentaire. Ou écris moi un email ICI

Couper les liens toxiques : relations

Laisser un commentaire

Retour en haut
Sélectionnez votre devise
EUREuro
Partagez
Tweetez
Enregistrer