Mal de dos : cause, symptômes, solutions

mal de dos

Mal de dos : cause, symptômes, solutions

Le mal de dos est une des douleurs les plus fréquentes: cela touche 80% de la population. Motif de consultation courant, il est souvent lié à une inflammation la douleur peut être chronique. Que la cause soit récente ou ancienne, structurelle ou psycho-émotionnelle, c’est le corps en entier qu’il faut considérer pour traiter les symptômes d’un mal de dos.


LA COLONNE VERTÉBRALE 

Son rôle

Notre colonne vertébrale joue un rôle primordiale dans le corps humain: elle est l’axe principal de notre corps. C’est grâce à sa forme et ses courbes que la position debout nous est possible, tout comme la marche. En prendre grand soin est extrêmement important puisqu’elle nous « supporte » toute notre vie !

Sa structure

Elle soutient la tête et se divise en cinq segments. Cervical, thoracique, lombaire qui sont mobiles. Et le sacrum et le coccyx qui sont fixes. Ils sont formés de vertèbres soudées entre elles.

La colonne se compose de 24 vertèbres :

  • 7 cervicales
  • 12 dorsales (encore appelées thoraciques)
  • 5 lombaires

LE MAL DE DOS ET LES DIVERS SYMPTÔMES

Le mal de dos peut prendre plusieurs formes, présentant des symptômes différents. 

Lombalgie

Douleur bas du dos, niveau des vertèbres lombaires aiguës et se calmer ou devenir chronique.

Lumbago 

Douleur qui survient brutalement dans la région lombaire parfois d’un seul côté. Le plus souvent après un faux mouvement.

L’arthrose

Usure précauce du cartilage. Maladie qui évolue lentement et insidieusement. Elle peut toucher toutes les articulations. Lorsqu’elle atteint les vertèbres lombaires, elle entraine des douleurs lombaires.

Hernie discale

Elle représente une saillie anormale du disque intervertébral. Cela peut déclencher des douleurs lombaires si la hernie ne vient pas au contact du nerf. Ainsi qu’une sciatique si la hernie arrive au contact d’une racine du nerf. 

Sciatique et lombo-sciatique

Provoquée par une sailli d’une hernie discale située entre les 2 derniers disques lombaires. La hernie discale peut être localisée entre les 2 vertèbres lombaires les plus basses. Soit L4 L5. Ou entre la dernière vertèbre lombaire L5 et la 1ere vertèbre du sacrum S1. Elle provoque une douleur sur le nerf sciatique qui irradie de la fesse jusqu’au pied en passant par la cuisse. 


D’OÙ VIENT LE MAL DE DOS?

L’origine du mal de dos

Souvent liée à une inflammation, la douleur peut être chronique. Les causes peuvent être aussi bien récente qu’anciennephysique que psycho-émotionnelle. Dans un cas comme dans l’autre, c’est le corps en entier qu’il s’agit de considérer. Et ce, afin de traiter les symptômes d’un mal de dos.

C’est en recherchant la cause originelle que l’on peut ainsi le soulager durablement. Et ce, qu’elle soit physique, physiologique, psycho émotionnel, environnementale… Il s’agit toujours de ce principe dont je vous parle souvent : le triangle de la santé.

Une des causes originelle des douleurs récurrentes est fort souvent profonde, et bien ancrée dans les mémoires du corps. De par cette douleur, le corps s’exprime. Plus précisément ce qui ne fut pas possible par les mots dans certains événements de notre vie. Et lorsque nous faisons face à un événement similaire, la douleur est relancée. C’est en reconnectant avec son corps et prenant l’habitude de l’écouter qu’on arrive à voir les liens. La thérapie par le mouvement et la danse vous y aide d’ailleurs.

L’approche holistique de l’individu

Le corps est un ensemble à considéré comme tel et non séparé de son environnement. Car c’est lorsque tous les aspects de l’être sont équilibré que nous somme en bonne santé. Aussi, voir l’être humain comme un ensemble permet de changer sa perception du monde. Mais encore de :

  • Faire de la prévention santé en prenant soin de soi, comme un ensemble indissociable
  • De prendre conscience de sa place dans l’espace, et dans son environnement
  • D’observer sa relation avec les autres personnes, les êtres vivants. 
  • De comprendre et d’adapter ses comportements et postures

C’est une question de logique et de bon sens. Cependant, nos modes de vie actuels nous ont éloignés de cette connexion à soi et à notre environnement. On parle en philosophie Soufie par exemple de “l’illusion de la séparation”. Et de “laisser tomber les voiles de l’illusion” dans la pratique du tournoiement. Et ce afin, de retrouver l’unicité de l’être.

Pourquoi le mal de dos perdure t’il ?

Il existe de nombreuses raisons originelles pour qu’un mal de dos s’installe. Cela peut être par exemple liée à :

  • Une chute à l’âge de 6 ans jamais traitée
  • Un accident de voiture dont les suites perdurent
  • Une mauvaise posture répétée au travail 
  • Un choc émotionnel récent ou ancien
  • Un ensemble d’événements stressant cumulé dans votre vie

Ou encore une grosse fatigue générale face à la vie ne vous permettant plus de “tenir ». Une sensation de ne pas être « soutenu », ne pas vous sentir « à votre place » ou « décalé ». Ou bien l’impression de « tout porter sur vos épaules », et « d’en avoir plein le dos ». En effet, ce n’est pas le nombre d’expressions liées au dos qui manquent !

Mais je vous rassure… Quelle que soit LA CAUSE de votre MAL DE DOS, ll existe des SOLUTIONS DURABLES !


QUE FAIRE CONTRE UN MAL DE DOS QUI NE PASSE PAS ?

Traiter la cause physique / structurelle du mal de dos récurrent

  • Faire des séances de kinésithérapie.

En France, c’est le médecin qui vous prescrira toutes les analyses médicales. Et s’il l’estime nécessaire, il vous prescrira des séances de kinésithérapie. Ceci vous permettra de rééduquer vos muscles et rétablir l’équilibre de votre chaîne musculaire. Au Japon, l’équivalent est nommé “physiothérapeute”.

  • Consulter un kinésithérapeute au Japon

Les séances se déroulent à l’hôpital, en centre de “reabili”. Souvent, il s’agit de manipulations physiques et d’exercices. Il y a parfois des machines pour étirer le dos, ou la nuque. Leur fonctionnement, bien que semblant similaire au kinésithérapeute est assez différent dans l’approche, de mon point de vue. Dans l’ensemble, il y a beaucoup de personnes âgées. Ils ont donc plus l’habitude de travailler avec les problématiques de ce publique. Cependant, je trouve le travail physique plutôt basique et pas assez spécifique pour une personne plus jeune. Mais là, c’est la sportive très exigeante qui vous parle, et de son point de vue de patiente !

  • Consulter un kinésiologue (touch for health) qui pratique l’education kinésthésique brain gym

En effet, il est important de rééduquer le corps à faire des mouvements de façon optimisés. La kinésiologie analyse le mouvement, mais votre façon de l’aborder, de l’anticiper. Ainsi que votre attitude, et votre rapport au mouvement, dans un contexte précis. Parfois, il est important de réapprendre à faire un mouvement de façon plus respectueuse pour le corps. Et libérer les mémoires empêchant de le faire de façon adaptée. Car le corps garde tout en mémoire… et continue parfois de fonctionner avec des « données » qui ne sont plus vraiment d’actualité ou nécessaires !


Traiter l’aspect physiologique et biochimique

Pour considérer l’impact d’un déséquilibre de la colonne vertébrale, il est bien de considérer les organes, articulations, tissus, cartilages, et les fascias.  Pour une inflammation profonde, il est important de la traiter en profondeur et rapidement. Auquel cas, le risque qu’elle ne perdure pas dans le temps. Le risque aussi, si elle se situe au niveau du cartilage, est l’endommagement de ce dernier. 

En parallèle de la prescription de votre médecine, consulter un osthéopathe et/ou un chiropracteur “seitai”. Cela pourra travailler sur tout cet ensemble cité ci-dessus. En kinésiologie touch for health, on s’occupe aussi de cet aspect. Et comme tout est complémentaire, je trouve la combinaison kinésiologie – seitai particulièrement efficace. 

Mais encore, recevoir un massage shiatsu sera aussi excellent pour équilibrer la relation entre les organes et les méridiens. De plus, cela permettra à votre corps de lâcher les résidus de mémoires subtiles liées au mal de dos. A savoir : un praticien shiatsu est aussi un « seitai » de formation officielle au Japon.


Traiter la cause psycho-émotionnelle 

Vous avez peut-être déjà lu dans des revus scientifiques le terme de “mémoire tissulaire” ou “mémoire des fascias”. On parle aussi de mémoire cellulaire, embryonnaire… Le corps humain est bien fait : il garde en mémoire tout ce qu’il traverse. Et ce, afin de s’adapter en fonction des données enregistrées et maintenir votre survie. C’est aussi simple que cela.

Sachez que si vous souhaitez traiter votre mal de dos sur le long terme, il sera bénéfique de consulter en parallèle un thérapeute psychocorporelle. De préférence utilisant notamment la kinésiologie et l’EMDR. En effet, Il y a la charge émotionnelle à considérer suite à une chute, un accident, un faux mouvement. Ainsi que tout le contexte environnant, de même pour une douleur récurrente. Elle a forcément une origine qui, une fois trouvée, peut contribuer à la diminution de vos symptômes.

Un thérapeute psychocorporel pourra regarder avec vous l’ensemble de votre être et vos conditions de vie. Il recherchera la cause originelle de ce mal de dos, qu’elle soit physique, physiologique, ou psycho émotionnelle. Ainsi, vous pouvez amener plus de compréhension sur ce que vous vivez. Et ce que votre mal de dos veut vous dire. Les mémoires remontent alors du corps, au subconscient, à la conscience. Pour enfin libérer la charge émotionnelle associée, et corriger la ou les causes originelles.

Effectivement, les informations et les faits ne sont pas le plus important. Ce n’est pas parce que vous connaissez votre vie par coeur qu’un problème est réglé. Ce sont la charge émotionnelle associée, et les mémoires sensorielles qui nous intéressent surtout.

Combiner les approches pour traiter le mal de dos sur le long terme

Cela fait des années que nous en parlons en osthéopathie et en thérapie psychocorporelle. Mais c’est un concept qui reste encore parfois difficile à appréhendé tellement le corps a été segmenté pendant longtemps. Entre autre de par nos modes de vie, mais aussi par la médecine occidentale. Il n’y a vraiment aucun jugement à porter là dessus ni à comparer. Car pour consider l’ensemble de l’individu, il faut prendre le temps… Hors pour diverses raisons pratiques et bien compréhensible, il manque souvent. 

D’où le grand intérêt de faire des ponds entre les différentes approches de la santé existant aujourd’hui. Toutes très complémentaire et non “alternative” à la médecine conventionnelle (bien que ce soit le terme communément utilisé). Je ne suis pas en accord avec le rejet d’une pratique au profit d’une autre soi-disant meilleur. Étant passionnée par les médecines et thérapies du monde, je vois plutôt un immense champ de possibilités et de synergies. Et ce, menant vers plus de compréhension de notre être et son fonctionnement. Ainsi que celui du vivant, dans un univers incroyablement immense comportant de nombreux mystères.

Restons bien humble, car personne ne détient la vérité absolue. Mais indéniablement, des connaissances complémentaires pouvant aider l’individu à vivre sa vie sur Terre. Et avec le moins de douleurs et de peines. Et le plus de douceur, de joie, et de conscience possible … Bien sûr, ces connaissances sont amenées à évoluer avec le temps, l’expérience, et les découvertes scientifiques. 


CONSEILS POUR PRÉVENIR LE MAL DE DOS

Prendre soin de votre posture

  • Eviter les mauvaises positions et le port de charge lourde.
  • Pour porter, ne pas faire le dos rond. Plier les genoux et saisir l’objet. Des deux mains si un peu lourd.
  • Lorsque l’on porte ses sacs de courses, ne pas les porter a bout de bras mais bien serré contre soi.
  • Au volant de sa voiture, ou assis a son bureau, veiller à être bien assis au fond du siège. Maintenir son dos droit, pied plat par terre. Si nécessaire, investissez dans un coussin spécial ou une chaise adaptée. 

Au Japon, c’est un réel problème pour les étrangers qui travaillent ici. Tout simplement parce que d’ordre général nous sommes plus grand. Et que le matériel n’est pas adapté à notre taille. Tel que la hauteur des tables, petite chaine, écran d’ordinateur trop bas… Il est fréquent que je reçoive en consultation des personnes s’étant “bloqué le dos” pour un ensemble de ces raisons.

Faites de l’exercice physique

Si vous n’êtes pas très sportif, je vous conseille de prendre du temps pour vous inscrire à des pratiques douces. De type Do-In, Qi gong, Feldenkreis, Eutonie, BMC… Dans mes cours en ligne de mouvement thérapie j’inclus un peu de tout ceci. J’inclus de l‘éducation kinésthésique Brain Gym pour la coordination et favoriser l’apprentissage. Ceci permet de sentir votre corps et le bouger en douceur et avec respect. Une vraie séance d’auto-ostéo depuis chez vous !  

Attention, je vous rappelle que pour un dos en bonne santé, il faut savoir comment le travailler. Ne vous précipitez pas à la salle de sport sans accompagnement. Vous pourriez empirer le mal de dos. Ainsi, il est tout aussi important de faire :

  • Des exercices sensoriel dans le micro mouvement (très lent)

C’est ce travail dans la lenteur qui permet de comprendre le mouvement. Mais aussi vos habitudes, afin de les corriger quand nécessaire. 

  • D’effectuer des étirement pour assouplir 

Dans le respect du corps sans jamais être en force.

  • De renforcer les muscles 

Veiller à travailler l’ensemble du corps pour maintenir l’équilibre de la chaîne musculaire

Méditer pour réduire le stress et calmer le mental

Pour d’autres cas, il s’agit principalement de l’impact du stress sur leur posture. Ainsi que de l’ensemble des conditions de vie. La relation est parfois évidente sur la façon de se tenir « face à la vie ». La posture en dit plus qu’on ne le pense sur ce qu’on pense être notre personnalité. Mais aussi sûr ce que l’on vit intérieurement. Et la bonne nouvelle, c’est que cela ne vous définit pas! Vous pouvez apprendre à gérer votre mental… C’est ce que j’enseigne en cours de reiki et en méditation.

En tant que professeur de danse, j’avais remarqué très rapidement. Nous avions beau travailler sur la posture du corps, si l’élève ne gagnait pas en confiance, les épaules s’affaissaient à nouveau. Cela m’a amené dès le début de l’enseignement à faire de la danse thérapie.

Tout d’abord, pour créer une cohésion du groupe. Puis pour avoir un espace de confiance où chacun puisse relâcher le stress du regard de l’autre. Ensuite, casser la peur du contact en allant à la rencontre des autres, et de la l’espace. Puis travailler sur prendre sa place dans le respect de l’autre. Et ensuite, les élèves osaient s’exprimer et naturellement le mouvement était aligné. Il n’était pas mécanique mais “habité”, sincère, et par conséquent très touchant.


L’être humain n’est pas seulement un corps, séparé de l’esprit. Nous sommes un tout. Un mal de dos peut signifier plus qu’une simple douleur aléatoire. Prenez soin de votre dos pour avoir une vie longue et saine !


Cet article vous a semblé intéressant?

Commentez et de le partages autour de vous et aider quelqu’un souffrant de mal de dos !


Mal de dos : cause, symptômes, solutions

Laisser un commentaire

Retour en haut
Sélectionnez votre devise
EUREuro
Partagez
Tweetez
Enregistrer