Commencer sa journée avec la méditation matinale

Commencer sa journée avec la méditation matinale

Commencer sa journée avec la méditation matinale possède de nombreux avantage: être en paix, concentré, en harmonie, éloigné le stress… Pour certains la méditation matinale est un rituel bien ancré depuis longtemps, tandis que pour ceux qui débutent, cela peut sembler tout un monde.

Savez vous cependant qu’il n’y a pas qu’une seule façon de méditer, mais de nombreuses? Et si je vous disais que l’une d’elle est très simple, et ne vous prendra que 4 minutes, essayeriez-vous ?

Très fréquemment, lorsque je partage que je pratique et enseigne la méditation, j’entends « ce n’est pas pour moi », ou bien « la méditation est difficile », et encore « j’ai mal quand je reste assis trop longtemps par terre, du coup je ne peux pas méditer longtemps », et enfin « je n’arrive pas à arrêter mes pensées ». La dessus, je vous rassure : la méditation ne consiste pas à faire cesser vos pensées… et vous n’avez pas nécessairement à être assis en lotus! 

Tout d’abord, parlons des nombreuses bienfaits pour lesquelles incorporez à votre routine une méditation matinale.

Les bienfaits de la méditation matinale

La méditation est un moment réservé à vous-même, durant lequel vous avez l’opportunité d’être en relation avec votre corps, votre être tout entier. Vous pouvez le sentir, observer votre respiration et vous rendre compte des zones de tensions éventuelles que vous ignoriez auparavant. En effet, être conscient de ses tensions est la première étape pour le relâchement musculaire et émotionnel.

De plus, la méditation matinale est un excellent moyen de se créer une bulle de protection pour se sentir protégé tout au long de sa journée. Il est probable qu’au cours de notre journée, vous puissiez être confronté à diverses agressions extérieurs d’ordre sensorielles notamment. Par exemple, des sons, des énergies négatives de certaines personnes, des odeurs, des pressions dans votre environnement de travail…

Ou encore, les perturbations extérieurs peuvent tout simplement être d’ordre physique. Tel que des intempéries qui affectent notre corps tel que l’humidité et le vent, un changement de pression atmosphérique ou de température etc. Mentionnons que notre peau est un organe très sensible, qui possède de nombreux récepteurs. Ces derniers renseignent votre cerveau sur ce qui se passe dans votre environnement en permanence. Chacun de vos sens est constamment sollicité. Et si l’on y songe, l’audition et les sensation de la peau sont les sens les plus difficilement ignorable.

En somme, commencer votre journée avec la méditation matinale vous permet de de retournez dans « votre maison ». C’est à dire de retrouver votre corps, après la nuit de sommeil durant laquelle votre esprit est parti voyagé en rêve! Ainsi plus centré en vous, vous vous sentirez par conséquent bien moins affecté par l’extérieur.

Puisque vous devenez plus conscient de ce qui se passe autour de vous, vous accédez à plus de compréhension. En effet, lorsque l’on est plus centrée en soit, on est beaucoup plus calme. Il est par conséquent possible de filtrer les informations que vous recevez, pour décider quoi faire avec. Vous commencer alors à avoir plus de contrôle sur votre esprit. En conclusion, vous devenez votre propre maître!

Comment puis-je commencer la méditation matinale ?

  • Si vous ne parvenez pas à vous poser

sentiment de relaxation après la méditationUn moyen très facile pour débuter, surtout si vous êtes pressé, consiste à choisir une action que vous devez faire tous les jours. Disons, se laver le visage par exemple. Au lieu de le faire automatique, effectuez chaque action avec votre pleine conscience.

Par exemple, vous ouvrez l’eau, vous mettez votre main sous l’eau. Vous sentez s’il c’est chaud ou froid, la pression de l’eau sur vos mains. Observez vos sensations physiques sans rien changer. Si vous utilisez un gant, comment le prenez-vous? Quels mouvements faites-vous pour vous laver le visage? Ensuite, vous rincez le gant, vous le remettez à sa place. Vous prenez une serviette, vous séchez votre visage. Vous fermez les yeux, que ressentez-vous ? Qu’est ce que la texture de la serviette vous fait comme sensation sur la peau ? Ne cherchez pas de réponse, restez dans vos sensations et vos sensations, sans jugement ni commentaire.

Être juste ici et maintenant et observer une action quotidienne, en toute simplicité mais avec grande attention.

Vous réaliserez peut-être que lorsque vous vous concentrez sur une action avec toute votre attention, il y a moins d’espace pour vos pensées. Cela devient beaucoup plus calme à l’intérieur de vous !

Essayez n’importe quelle action: s’habiller, lavez la vaisselle… rien de plus simple. Cela ne prends pas particulièrement plus de temps pour faire l’action, vous êtes simplement plus conscient.

  • Si vous avez le temps de vous assoir

Prenez votre coussin favori, mettez de la musique si vous le désirez. Commencer par vous étirer pour réveiller votre corps. Puis, prenez simplement conscience de votre respiration, sans jugement. Ressentez les mouvements de votre corps, engagé par la respiration.

Ensuite, effectuer un « état des lieux » de votre corps, en déplaçant votre conscience lentement, du sommet de votre crâne à vos pieds. Prenez votre temps pour sentir

Vous avez besoin d’être guidé? Voici notre méditation de centrage matinale, offerte avec joie. Elle comprends une magnifique musique qui vous aidera à créer votre bulle de protection, pour une belle journée! Une fois que vous en prendrez l’habitude, vous ne pourrez plus vous passer de votre méditation matinale.

Que ce passe t’il lorsque je médite ?

Vous expérimentez différentes étapes pendant la méditation matinale. C’est pourquoi je propose une progression, à commencer par l’observation d’une action quotidienne sans rien changer.

Ensuite, vous voudrez certainement prendre également un peu de temps avant de vous coucher pour lâcher les tensions de la journée.

Première étape de la méditation matinale: relaxation du corps

Tout commencer par votre monde interne. Observez votre respiration, la façon dont chaque partie de votre corps bouge, la sensation d’air dans votre nez entrant et sortant, la vitesse, la température, la couleur ça aurait pu, la texture. Doucement l’esprit se calme, les émotions se libèrent, les muscles relâchent les tensions. 

Votre cerveau crée des ondes de différentes fréquences. Cette vague est généralement rapide lorsque vous commencez à méditer. Vous pouvez être dans les ondes gamma, qui sont plus rapides (36Hz et plus). Lorsque vous apprenez quelque chose, votre cerveau crée ce type d’ondes. Plus vous êtes stressé, plus les vibrations peuvent être rapides… ce qui est l’une des raisons pour lesquelles vous pouvez vous sentir fatigué, voir ne pas pouvoir dormir correctement. Votre cerveau a besoin de repos, d’ondes lentes!

Lorsque vous êtes éveillé et dans un état de conscience normal, la fréquence de vos ondes cérébrales est appelée les ondes bêta (13 à 36Hz).

Lorsque vous vous calmez et méditez, vous enrichissez les ondes alpha (8-13Hz): vous êtes éveillé, physiquement et mentalement détendu. Si vous atteignez un stade de méditation profonde, vous pouvez enrichir les ondes de Thêta (4-8Hz).

Deuxième étape: l’observation des pensées 

Elles sont là, vous les entendez, mais vous ne changez rien et acceptez leur existence. Elles ont leur propre vie, ne jugez pas, que les choses soient tel quelles sont. Vous prenez progressivement conscience de vous-même, de votre propre environnement.

Vous sentez de l’agitation physique?

Changez de position pour faire votre méditation. Et si cela est trop dur aujourd’hui, et bien essayez en dansant, en tournant, en marchant… Vous pouvez avoir les yeux fermés, les yeux ouverts, tout est ok. Il est important de faire ce qui est confortable pour vous: c’est votre temps.

Que faire si trop de pensées dans sa tête?

Vous n’arrivez pas à calmer les pensées aujourd’hui… Ce n’est pas grave. Acceptez simplement que c’est là, cela fait parti de la méditation. Il y a des jours avec et des jours sans. Cela vous a permis de prendre conscience de ce qui se joue en vous aujourd’hui, bravo!

Aussi, si vous êtes une femme, n’oubliez pas que nous avons des cycles lunaires… et certains instant du mois sont moins propice à la méditation. Ne vous jugez pas, accueillez: tout est ok.

En locurrence, il n’y a pas qu’une façon de procéder… Vous pouvez essayer de faire votre méditation matinale dehors. Par exemple, vous observez un arbre avec grande attention, le vent dans les feuilles …  Laissez les images venir à vous : vous voyez sans « regarder » intensément.

Relâchez vos yeux, appréciez la beauté sans forcer, laissez la venir vers vous. Soyez dans la gratitude et l’accueil de l’instant. Tout ce qui se passe en vous circule, les sensations et les pensées vous traversent. Toute votre attention est simplement sur le fait d’être là, à observer.

Impossible re rester concentré?

Ne désespérez pas, il n’y a rien d’anormal! Personne n’apprends à faire du vélo en 5min. La méditation c’est pareil. Vous avez peut-être besoin d’un peu d’aide pour apprendre à gérer vos soucis, vos émotions, libérer les tentions physiques et émotionnelles… Pour vous aidez, n’hésitez pas à consulter un thérapeute holistique, en ligne ou en présentiel, qui pour proposera une solution adaptée.

Pour ma part, cela m’a pris du temps pour parvenir à méditer assise. L’hypnose accompagnée de musique de soin m’a permis de libérer beaucoup de tensions et d’apaiser mes angoisses et mon mental. J’ai des années durant médité en avec la danse (dont sufi) et avec la marche consciente en nature. Entre autre car j’ignorais que j’avais un rôle de purificatrice d’espace en agissant de la sorte… amusant n’est ce pas?!

Aujourd’hui, j’alterne en fonction de ce qui me donne de la joie dans l’instant… et j’enseigne toutes ces merveilleuses pratiques que j’affectionnent. N’avez-vous pas déjà remarqué qu’il est fréquent pour nombreux d’entre nous de devenir expert en ce qui nous causait des difficultés auparavant? Si cela peut diffuser un petit brin d’espoir et vous encourager à poursuivre vos méditations matinales, toujours dans le respect et l’amour de vous-même.

Troisième étapes: la conscience du monde extérieur

Plus vous allez loin dans l’observations et dans la pratique, plus vous pouvez accéder à un niveau de conscience plus profond. De vous même, mais aussi de ce qui vous entoure, et bien au delà. Vous pouvez accéder à des visions, des intuitions, des pensées créatives, des messages de vos guides, de l’univers.

Quatrième étape: l’unicité

Vous pouvez atteindre un stade d’amour pur, d’UNITÉ, d’harmonie avec vous-même. Vous êtes un être humain, une partie du tout: l’illusion de la séparation baisse lentement. Le temps et l’espace disparaissent lentement. Vous êtes ici et maintenant.

Votre ego n’est plus ici: vous savez que vous l’êtes mais votre conscience est plus grande qu’un être humain. La vie est infinie, la mort n’est que la fin d’un cycle. Tout devient le conscient lui-même.

Cette expérience est merveilleuse : l’instant de grâce lorsque vous rencontrez ce que l’on peut appeler le divin. Un amour puissant et une lumière t’entourent, pour moi c’est l’extase. Cette dernière dure généralement quelques secondes dans le temps réel en 3D, mais vous pensez que cela prend beaucoup plus de temps … Si vous avez encore de la résistance, tout devient alors pure harmonie, pur amour: une expérience magique qui guérit et vous transforme en profondeur chaque fois.

C’est à ce moment que vous pouvez ressentir l’existence de votre conscience, cette énergie qui restera après votre mort dans l’immensité du cosmos. Ce n’est pas facile à décrire car c’est pour moi une expérience personnelle entre vous et votre moi, et avec l’univers.

C’est pourquoi, dans la philosophie soufi, nous parlons de « la quête du soi » ou « de la quête du divin » et du chemin de l’amour. Pour moi, c’est un moment très précieux pour moi, pour lequel je sais que j’active mon processus d’auto-guérison et améliore mon bien-être. Je suis arrivé à un stade où j’ai moins de pensées au quotidien, souvent rien du tout… et c’est un bonheur et un bien-être purs, car ils laissent la place à la créativité et à l’existence.

Avez-vous déjà eus ce type d’expérience? N’hésitez pas à la partager en commentaire! 

Pas encore, et tout ceci est nouveau? Je vous invite à essayer. Avant tout, l’important est d’expérimenter.

Rappelez-vous: il est facile de commencer la méditation matinale et cela ne vous prendra pas forcément beaucoup de temps… 3min en vous brossant les dents, 4min avec notre méditation guidée de centrage matinale!

Lorsque vous aurez envie d’aller plus loin, vous pouvez participer à nos méditation sonore de nouvelle lune!

_/|\_ Namaste _/|\_

Méditons simplement.

Commencer sa journée avec la méditation matinale

Laisser un commentaire

Retour en haut
Partagez
Tweetez
Enregistrer